Mot de Monsieur Joseph GUIEBO, Directeur Associé de l’Institut

En réflexion depuis 2014, cet Institut que nous préparons à porter sur les fronts baptismaux voudrais répondre tout en anticipant les exigences de qualité des opérations humanitaires en se positionnant comme une structure éducative de référence internationale. Le Rapport 2015 sur l’état du système humanitaire met en exergue un déficit dans le financement, la capacité technique, et le recrutement. L’analyse du système éducatif burkinabè fait ressortir des problèmes de débouchés pour les élèves et étudiants formés dans le système classique, qui sont pour la plupart du temps confrontés au chômage. Cette formation de l’école classique ne répond plus aux besoins de l’environnement économique marqué par la mondialisation et le développement des métiers de l’économie sociale, solidaire et de l’humanitaire qui exigent des formations adaptées.

Pour que le développement économique et social du pays soit le plus élevé et le plus harmonieux possible, il paraît nécessaire de déterminer quelle doit être la structure optimale d’un système éducatif, destiné à satisfaire les besoins nouveaux des entreprises, nés de l’expansion économique et du développement du secteur humanitaire.

La création d’un Institut à vocation solidaire est née de l’observation de l’environnement social et économique commun à un grand nombre de pays au sud du Sahara. L’Institut répond au souci de mettre en place un cadre légal d’éducation fortement orienté vers les métiers et les valeurs véhiculées par l’économie sociale, solidaire et l’humanitaire qui sont en adéquation avec les besoins actuels et futurs des communautés ouest africaines. L’Institut est dédié à Monseigneur Anselme Titianma SANON, Archevêque émérite de Bobo Dioulasso et ancien Président de Caritas Afrique et ambitionne apporter une offre de formation spécifique, dans le domaine de l’humanitaire et du social au Burkina Faso.

Le projet s’inscrit dans une dynamique de relation formation – emploi car une main d’œuvre ayant un meilleur niveau de formation professionnelle s’adapte mieux dans l’entreprise qu’une main d’œuvre à faible niveau de qualification professionnelle. Nous voudrions partagée la valeur ajoutée de l’Institut Anselme Titianma SANON, conçu et réalisée comme :

• Un Institut spécialisé d’enseignement supérieur dans les secteurs de l’économie solidaire, de l’humanitaire et du développement

• Première pierre d’un projet éducatif international au cœur de l’Afrique de l’Ouest

• Un modèle de gouvernance conforme aux standards internationaux en matière de compétitivité, de transparence et de redevabilité

• Un programme de bourse d’excellence et une Fondation pour l’Excellence en matière d’Education en Afrique dans le secteur de l’Humanitaire et du Développement (Fondation CREA-H&D)

• Un pôle de rayonnement de la pensée et de la culture africaine

Ensemble avec chacun de vous et chacune des parties prenantes, contribuons a la formation d’un Africain nouveau.

© 2018 - iats-afrique - Tous droits réservés.